Horaires d’ouvertures de la mairie : lundi, mardi, jeudi et vendredi de 13H30 à 18H  – Mercredi de 9H à 12h – Samedi de 9h à 10h.

La biodiversité Autour de Septmonts

La biodiversité Autour de Septmonts

Découvrez les plantes sauvages

Textes et photographies © Didier Cozette

Le Brome érigé

Le Brome érigé, (Bromus erectus). C’est une herbe vivace, en touffe, à tiges dressées de 50 à 100 cm de haut. Elle présente des inflorescences en panicules dressés composés d’épillets souvent violacés. Les fleurs apparaissent entre mai et juillet.

*panicule : En botanique, une panicule est une inflorescence composée, formée par une grappe de grappes sur un axe simple.

La Vesce craque

La Vesce craque, (Vicia cracca) est une plante vivace, grimpante, pouvant atteindre 1,5m de haut. Les feuilles se terminant par une vrille ramifiée, sont pennées à 8-10 paires de folioles. Les fleurs (juin-aout) en grappes de 10 à 40, sont bleu-violet.

La prolifération de cette plante est défavorable pour la croissance des céréales. Mais, elle est bénéfique pour l’élevage en fournissant un fourrage riche en protéines au même titre que le trèfle et la luzerne. La graine de Vesce peut être réduite en farine dont on fait des galettes nourrissantes, mais, mal digérées par certains.

Ses fleurs produisent un nectar abondant apprécié des abeilles.

L’Orobanche du thym

L’Orobanche du thym (Orobanche alba) est une plante annuelle de 8 à 30cm de haut, non chorophyllée brune ayant une allure de plante séchée. Les fleurs (juin-septembre) sont blanches rosées, parfois rouges-brunes, en tube. La plante parasite tire son énergie d’espèces herbacées de la famille des lamiacées (thym, Origan, …).

L’Ophrys abeille

L’Ophrys abeille, (Ophrys apifera) est une plante vivace de 15 à 40cm de haut, à feuilles elliptiques pointues. Les fleurs (fin mai, début juillet) à sépales roses, pétales verts et labelle brun rouge, à extrémité infléchie en arrière, en sabot évoquent une abeille dans la fleur.

La plante attire l’insecte en produisant une odeur qui imite l’odeur de l’abeille femelle. De plus, le labelle se comporte comme un leurre que l’abeille mâle confond avec une femelle.

La Sauge des près

La Sauge des près,  (Salvia pratensis) est une plante vivace de 30 à 80cm de hauteur, velue, légèrement aromatique, à feuilles larges lancéolées à dents obtuses, plissées. Les fleurs (juin-juillet) sont bleues, bilabiées, insérées dans un calice rose foncé et s’ouvrant en deux lèvres de 2 à 3cm de long., en épis verticillés.

C’est une plante mellifère. Les fleurs produisent un nectar de très bonne qualité pour les abeilles et ont une forte attractivité pour de nombreux butineurs.

L’Orchis militaire

L’Orchis militaire, (Orchis militaris) est une plante vivace de 20 à 40cm de haut, à feuilles oblongues, larges, sans taches. Les fleurs, gris rosâtre, marquées et rayées de pourpre, à silhouette humaine, pétales et sépales en capuchon représentant la tête, les lobes latéraux étroits du labelle, les bras, et celui du centre, large et échancré, les jambes, avec un petit appendice dans l’échancrure.

Le Plantain lancéolé

Le Plantain lancéolé (Plantago lanceolata) est une plante vivace de 15 à 20cm de hauteur, à feuilles lancéolées, légèrement dentées, en rosette basale. Les fleurs d’avril à octobre sont brunes en épis noirâtres courts. Les étamines sont jaune pâle.

C’est une source alternative de nourriture pour les chenilles des papillons Mélitée du plantain et Mélitée du mélampyre ou encore celle de l’écaille du plantain.

L’Orchis pourpre

L’Orchis pourpre (Orchis purpurea) est une plante vivace haute de 30 à 40 cm, à feuilles oblongues, larges, brillantes, sans taches, surtout en rosette basale. Les fleurs à silhouette humaine : pétales et sépales en capuchon représentant la tête, les lobes latéraux étroits du labelle, les bras, et celui du centre, large et échancré, les jambes. Le capuchon est pourpre foncé, le labelle est rose pâle, tacheté de pourpre.

Le Silène enflé

Le Silène enflé, (Silene vulgaris) est une plante vivace de 20 à 40cm de haut à feuilles ovales et pointues à bord souvent ondulé, d’un vert bleuté, un peu caoutchouteuses au toucher. Les fleurs (mai-septembre) sont blanches à 5 pétales profondément échancrées. Les sépales sont soudés en un tube renflé en forme d’outre à 20 nervures ramifiées en réseau.

La fleur est très appréciée des papillons.

Le Millepertuis perforé

Le Millepertuis perforé, Herbe à mille trous, (Hypericum perforatum) est une plante vivace de 20 à 40cm de haut présentant deux stries en relief le long des tiges, à feuilles ovales à linéaires à points translucides. Les fleurs (juillet-septembre) sont jaune pâle à 5 pétales libres. Les sépales sont pointus, parfois ponctués de noir.

Les poches sécrétrices transparentes présentes sur le limbe des feuilles allongées donnent l’impression de multiples perforations, particularité à l’origine du nom de millepertuis qui signifie mille trous.

La Centaurée scabieuse

La Centaurée scabieuse, (Centaurea scabiosa) est une plante vivace à feuilles pennatilobées, à soies éparses. Les fleurs roses (juin-septembre) sont regroupées en un capitule tubuliflore avec des formations stériles périphériques qui imitent des fleurs en languette profondément lobées en étoile. Les capitules sont entourés de bractées vertes à bordure poilue noire en fer à cheval.

Elles sont visitées par les insectes pollinisateurs.

La Centaurée scabieuse a des propriétés essentiellement digestives et stomachiques (qui facilite la digestion). Cette plante est également astringente (cicatrisant), calmante et diurétique. Dans l’ancien temps, elle aurait servi de remède contre la galle.

La Violette hérissée

La Violette hérissée (Viola hirta) est une plante vivace. Les feuilles sont en rosette, arrondies. Les fleurs à 5 pétales de 15mm, deux pétales vers le haut et trois vers le bas, sans odeur sont bleues, violettes ou blanches.

Les graines sont dispersées par les fourmis. Les Viola sont les plantes hôtes des chenilles de nombreux papillons.

En cuisine, les feuilles de violette ont une saveur légèrement végétale et peuvent être ajoutées aux salades de fruits, farces de volailles et pâtés de viandes. Les fleurs servent de décor aux pâtisseries, fraiches ou confites au sucre. Les fleurs sèches ou fraîches sont utilisées en infusion. Autrefois, la violette servait à apaiser les maux de tête.

L’Orchis bouc

L’Orchis bouc (Himantoglossum hircinum) est une plante vivace, pouvant atteindre 1 m de haut, à feuilles vertes oblongues, lancéolées, se fanant tôt. Les fleurs en juin-juillet sont vertes lavées et tachées de pourpre, disposées en un long épi enchevêtré. Les pétales et les sépales sont rassemblés en casque. Le labelle est long jusqu’à 6 cm, en lanière trilobé, légèrement spiralé. Les fleurs peuvent dégagées une forte odeur de bouc.

Le Petit Cocriste

Le Petit Cocriste ou Petit Rhinante (Rhinanthus minor) est une plante annuelle, de 5 à 50 cm de haut, à feuilles vertes oblongues dentées opposées. Les fleurs jaunes apparaissent de mai à septembre. Elles sont à deux lèvres ouvertes avec des dents pourpres pour la lèvre supérieure. Elles sont disposées en épis feuillés lâches.

C’est une plante semi-parasite. Elle enfonce ses racines dans les herbes et les vide de leur eau avantageant les plantes à fleurs sauvages voisines au détriment des graminées plus compétitives des prairies.

Les seuls pollinisateurs effectifs des rhinanthes sont les bourdons qui, selon les espèces, visitent les fleurs en introduisant leur tête dans la corolle pour atteindre les glandes nectarifères ou visitent les fleurs à la renverse en vrombissant pour collecter du pollen.

Les Campanules

Les Campanules sont des plantes vivaces à feuilles étroites alternes disposées le long de la tige. Les fleurs bleues (juin-juillet) sont constituées de 5 pétales soudés en cloche.

Les Arbres

Textes et photographies © Didier Cozette

Le Charme​

Le Charme (Carpinus betulus) est un arbre touffu pouvant atteindre 25 m de haut. L’écorce est lisse, grise. Le tronc présente des faisceaux de bois faisant penser à une musculature. Les rameaux sont légèrement pubescents (c’est-à-dire, couvert d’un duvet de poils fins et courts). Les feuilles sont ovales, pointues, doublement dentées. Elles sont marcescentes (une partie reste desséchées sur l’arbre pendant l’hiver).

Le Chêne pédonculé

Le Chêne pédonculé ou chêne rouvre (Quercus robur) est un arbre à feuilles caduques pouvant atteindre 45 m de haut.

L’écorce est épaisse, rugueuse, profondément crevassée, brun-gris. Les crevasses sont profondes, larges. Elles délimitent des « bosses » qui s’interrompent par de petites fissures horizontales. Crevasses et fissures délimitent ainsi des rectangles d’écorces d’une dizaine de cm de long.

Le Frêne élevé

Le Frêne élevé (Fraxinus excelsior) est un arbre à feuilles caduques pouvant atteindre 30m de haut.

Son écorce est grise, devenant rugueuse.

Les feuilles sont composées, opposées, pennées à 11 folioles sessiles..

Le fruit est une samare (la graine est prolongée en une aile membraneuse) facilement emportée par le vent.

Le Jeu de la forme de la Feuille

La forme de la feuille se modèle à partir des plis de celle-ci dans son bourgeon. Le bord de la feuille est replié sur un plan comme s’il avait été découpé avec des ciseaux.  Regarde attentivement la vidéo : après le pliage,   est découpé en forme arrondie la feuille comme un bourgeon. La feuille dépliée a une forme particulière.

Les japonais appellent cet art de découper le papier le KIRIGAMI.

Tu peux trouver plus d’informations dans la thèse  « Plis et formes des feuilles» d’Etienne Couturier – 2009 – Paris 7